Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 11:50

Nourrissage-pic-epeiche JMBr

 

L'hiver est une période critique pour les oiseaux. Plus que le froid, c’est la faim qui représente une menace. En effet, pour affronter les rigueurs de l'hiver, ils ont besoin de davantage de nourriture, carburant nécessaire pour conserver la chaleur de leur corps, ce qui, phrase un peu longue paradoxalement, est plus difficile à trouver pour eux : la gelée, la glace et la neige les empêchent d'atteindre le sol ou l'eau. Il est donc important d'aider les oiseaux en hiver, surtout lorsqu'il gèle ou qu'il neige, en installant des mangeoires et des abreuvoirs.

Mais attention, certaines règles doivent être observées pour que le nourrissage soit efficace !

   Quelle nourriture donner ?

Les aliments riches en lipides et donc en énergie sont très appréciés par de nombreux oiseaux :

             -la graisse : margarine, beurre, saindoux, suif (boules de graisses) seuls ou en                                mélange avec des graines

               -les graines de tournesol, le blé concassé, le millet, l’avoine

               -les cacahuètes non salées et non grillées, décortiquées ou en coques

               -les fruits secs : noisettes, noix, amandes décortiquées voire concassées

               -les fruits : pommes, poires.

 

     Quels aliments ne pas donner ?

Ne jamais donner :

                 - d'aliments salés (lard fumé, cacahuètes salées, etc…)

                 - de pain sec ou de biscotte, de reste de pâtisserie, de noix de coco desséchée, qui gonflent et provoquent des troubles digestifs

                 - de lait

                 - de larves de mouches (asticots), très résistantes et pouvant perforer l'estomac des oiseaux

                 de graines de lin ou de ricin qui sont toxiques.

 

Quand les nourrir ?

A l'automne, les oiseaux trouvent suffisamment de nourriture dans la nature. Il n’est donc pas nécessaire de commencer à donner à manger trop tôt en saison. En revanche, une fois que le nourrissage commence, les oiseaux s’habituent à la mangeoire et il devient primordial de ne pas l’arrêter avant la fin complète des températures froides. La période idéale à retenir s’étend donc entre la mi-novembre et la mi-février (en fonction de la température)

 

 Où disposer la nourriture ?

Il existe de nombreux modèles de mangeoires, qui permettront à des espèces différentes de se nourrir. Plus la mangeoire est instable (suspendue), avec un bord fin et un accès réduit aux graines (protégées dans un réservoir), plus les espèces pouvant y accéder seront de petite taille (passereaux). Il est important d’éviter de jeter la nourriture au sol, pour éviter d’attirer des animaux indésirables (rats, pigeons des villes) et ne pas la laisser pourrir.

 

L’eau, un ingrédient rare en hiver

Par temps froid, les oiseaux n’ont plus qu’un accès restreint à l’eau (la neige ne leur est pas utile) ; ce manque nuit à leur hydratation bien sûr mais aussi àl’entretien de leur plumage, pourtant essentiel en hiver. Il est donc important de leur fournir un récipient rempli d’eau. Veillez alors à y placer des pierres afin que l’eau ne serve qu’à la boisson et non à la baignade, afin d’éviter la formation de glace sur le plumage. 

Partager cet article

Repost 0
Published by apprenons les animaux
commenter cet article

commentaires

Accueil

  • : Le blog de apprenons les animaux
  • : apprenons les animaux association de Saint andré de Sangonis stérilisation chats errants, information et protection animale.
  • Contact