Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 23:49

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avril 2014. Le code civil vient d’être modifié, reconnaissant désormais aux animaux, la qualité d’ « êtres sensibles ». Présentée comme une avancée, cette modification n’a, dans les faits, aucune conséquence positive. Plus que jamais, One Voice vous invite à rester mobilisés pour l’obtention d’un réel statut protecteur pour ceux qui font partie depuis si longtemps de notre famille.

Avancée ou enfumage ?
Concrètement que va apporter ce nouvel amendement en matière de protection pour nos compagnons ? RIEN. Un chien pourra toujours rester attaché 24h sur 24, sans que quiconque puisse intervenir légalement. Chiens et chats pourront toujours être relégués dans une soute d’avion comme de vulgaires bagages. Une personne reconnue maltraitante envers un animal – parfois jusqu’à le tuer – pourra tout autant en acquérir un autre en toute légalité.
Pourquoi ? Parce que le rajout de la mention d’ « être sensible » n’est en fait qu’un simple ajustement législatif destiné à simplifier les lois, ici, en harmonisant le code civil aux codes rural et pénal qui reconnaissaient déjà cette qualité aux animaux.
Dans les faits comme encore dans les textes législatifs, chiens et chats, mais aussi tous les animaux domestiques sont considérés comme « des biens corporels », c’est-à-dire des objets.

Ce qu’il faut obtenir…
Le vote de cet amendement est d’autant plus préoccupant qu’il gèle en quelque sorte une vraie modification de la loi en faveur des droits des animaux. Car, pour l’instant, le fait de leur reconnaître une sensibilité n’a pas été assorti de mesures concrètes de protection de leur intégrité et physique et psychologique. C’est pourquoi One Voice travaille depuis deux ans avec des avocats et des spécialistes à l’élaboration d’un projet de texte de loi demandant une modification en profondeur du statut du chien et du chat, nos compagnons les plus proches. Outre le fait que ce statut leur confèrerait une protection à la hauteur de leur amour, il pourrait entrouvrir la porte pour tous les autres animaux.

Chiens et chats, notre famille
Le projet de One Voice est d’obtenir la mise en place d’un texte de loi accordant à nos compagnons une réelle protection grâce à un statut les différenciant, totalement et sans ambiguïté, de choses ou de biens. Ce qui permettrait d’intervenir efficacement en cas de maltraitance ou d’incapacité avérée à vivre avec un compagnon à quatre pattes. Ce qui ferait condamner toute tentative de dominance par dressage, tout emploi de la violence telles les décharges électriques destinées à mieux contrôler à l’aide d’un collier celui qui, désormais, vit à nos côtés ! Ce qui interdirait la vente d’animaux en animaleries ou entre particuliers. Enfin et surtout, ce qui responsabiliserait toute décision de faire entrer dans sa famille, sa vie, un être non seulement vivant, sentient mais aussi doté de droits.

Aidez-nous à amplifier leurs droits !
Il est grand temps que nos compagnons ne soient plus considérés comme des « objets de compagnie » mais comme des sujets à part entière. Des sujets de droits que l’on ne peut ni maltraiter ni abandonner, ni délaisser, ni exploiter, en toute impunité. Soyons à la hauteur de leur amour, de la confiance qu’ils nous accordent ! Travaillons ensemble à obtenir pour eux un vrai statut protecteur !

one.voice.

Pour soutenir notre projet, diffusez et signez la pétition en ligne ici !

http://www.one-voice.fr/loisirs-et-compagnie-sans-violence/mobilisons-nous-pour-un-reel-changement-du-statut-de-lanimal

 

Partager cet article

Repost 0
Published by apprenons les animaux
commenter cet article

commentaires

Accueil

  • : Le blog de apprenons les animaux
  • : apprenons les animaux association de Saint andré de Sangonis stérilisation chats errants, information et protection animale.
  • Contact