Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 19:08

Ce week-end, je suis allée surfer sur le site Internet de la Fédération de chasse de l’Hérault.

Depuis février 2012, les chasseurs sont devenus défenseurs de la biodiversité, suite à un deal politique : NIHOUS, candidat à la présidentielle, et président de CPNT, s’était désisté en faveur de N.SARKOZY contre le vote d’une loi entérinant "la reconnaissance de la chasse comme instrument efficace de gestion de la biodiversité".

La loi a été votée unanimement par la droite et la gauche, les verts s’étant contentés de s’abstenir !...Dans la foulée, le jour sans chasse institué en 2000 a aussi été supprimée…Bref, de tous bords, il fallait bichonner les électeurs chasseurs !

Du coup, les chasseurs font de la défense de la biodiversité leur principal argument de propagande; cela commence avec la première page du site de la Fédération concernant ses missions :

Les missions de la Fédération Départementale des Chasseurs de l'Hérault

Gestionnaire de la Chasse...et de la biodiversité en général.

Elle a des missions de service public comme la préparation à l’examen du permis de chasser (…) la lutte contre le braconnage.

Elle est reconnue comme un gestionnaire de la faune sauvage et de ses habitats, (…) participe par des actions pertinentes d'aménagement du territoire à la préservation des biotopes.

 

La désinformation continue, comme en voici deux exemples :

La chasse et le suivi des Bécassines, c’est aussi dans l’Hérault ! 

''La bécassine, perle du marais, est un oiseau fascinant pour l’observateur, l’ornithologue et le chasseur (Patrice Février)".

Depuis la saison passée, votre fédération a décidé de collaborer au suivi de population des deux espèces de bécassines hivernant ou faisant escale sur notre département, dans le cadre de deux programmes de suivi.

Le premier initié par le Club International des Chasseurs de Bécassines (CICB), consiste au suivi de l’âge-ratio et du sexe-ratio des oiseaux prélevés à la chasse grâce à la contribution des chasseurs. Les chasseurs Lattois ont ainsi remis près de 150 ailes l’an passé. Cette nouvelle saison, n’hésitez plus rejoignez-les et contribuez également à défendre la chasse des bécassines.

Le second, conduit sous la responsabilité de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS, réseau Bécassines), repose sur le principe du baguage et vise à améliorer les connaissances sur la dynamique des populations, l’évolution des taux de survie et des trajets migratoires.

 

En lisant ces paragraphes, on comprend que les chasseurs répertorient le nombre et les espèces de bécasses survolant ou hivernant dans le département, un peu comme la LPO, l’observatoire de la nature, ou même des magasins comme Nature et Découverte, nous demandent de compter les papillons dans notre jardin.

On lit que le suivi des populations  consiste en « suivi de l’age-ratio et du sexe-ratio des oiseaux prélevés à la chasse grâce à la contribution des chasseurs, qui ont remis près de 150 ailes. »

 

On comprend, aidés du paragraphe suivant sur le baguage  (qui, lui est effectué par des fonctionnaires  gardes-chasse dans un but d’observation et protection de l’espèces), que les bécasses ont été capturées (on imagine avec des filets), identifiées, baguées, et relâchées…

 

En tout cas, on peut le comprendre ainsi.

 

Mais si on remplace l’euphémisme du «  prélèvement d’oiseaux » par « abattage d’oiseaux » et  « 150 ailes » par sa signification réelle :«abattage de 150 bécasses », on lit alors que les oiseaux prélevés à la chasse ont en réalité été abattus, et que les chasseurs ont apporté près de 150 ailes de bécasses qu’ils ont abattues à la fédération pour le comptage (les chasseurs portent une aile ou une patte de l’animal tué ).

 

On comprend alors que ce soi-disant suivi des espèces consiste pour les chasseurs à analyser les espèces qu’ils tuent, et après qu’il les aient tuées, constater qu’elles sont en voie d’extinction ! ! ! !


Défendre la chasse des bécassines ne signifie alors pas, bien entendu, « interdire », mais « promouvoir la chasse aux bécassines », afin d’en abattre non pas 150, mais encore plus !

 

Voici un autre exemple de désinformation dans la mission même de la fédération au sein de la biodiversité ; reprenons le paragraphe de la page de garde du site :

 

Les missions de la Fédération Départementale des Chasseurs de l'Hérault

Gestionnaire…de la biodiversité en général.

Elle a des missions de service public comme la préparation à l’examen du permis de chasser, la prévention et l’indemnisation des dégâts de grand gibier ainsi que la lutte contre le braconnage. Elle est reconnue comme un gestionnaire de la faune sauvage et de ses habitats.

 

Là encore, on comprend que les chasseurs « tuent propre », par rapport au braconnage, avec pièges qui tuent indifféremment toutes espèces, et dans de longues agonies.

Mais que lit-on dans la page concernant les formations des chasseurs ? :


La formation au piégeage

Tout piégeur doit préalablement participer à une formation de deux journées organisée par la Fédération. Pour vous inscrire à cette formation, téléchargez le bulletin ci-dessous.

Tout piégeur doit retourner son carnet à la Préfecture (DDTM) ou à la Fédération Départementale des Chasseurs de l'Hérault avant le 30 septembre.

Séance de formation dédiée au piégeage, dirigée par le  service technique de la Fédération Départementale des Chasseurs de l'Hérault.

 

Ainsi, les chasseurs, non seulement ne luttent pas contre le braconnage, mais ils l’institutionnalisent ! ! !

       

.....Et pendant ce temps, le centre de soins de VILLEVYRAC recevait un vautour fauve criblé de plombs, après  2 Circaètes, une Bondrée et de plusieurs Crécerelles ....


 Si vous en avez assez de la désinformation, du lobbying, et du massacre d'espèces menacées, parlez-en  autour de vous; bien souvent, les gens ne savent pas ce qui se passe, justement parce que la « communication » masque l’information.

Partager cet article

Repost 0
Published by apprenons les animaux
commenter cet article

commentaires

Accueil

  • : Le blog de apprenons les animaux
  • : apprenons les animaux association de Saint andré de Sangonis stérilisation chats errants, information et protection animale.
  • Contact